Culture

Marc Desaubliaux ou la passion d’écrire

Un Été anglais signe le retour sur la scène littéraire d’un auteur pudique et discret, aussi sensible qu’exigeant : Marc Desaubliaux. Portrait de l’écrivain en artiste nostalgique.

Voilà quasiment quarante ans qu’il écrit. Par passion, bien sûr, parce qu’il n’y a rien de mieux que les livres, sans doute, pour témoigner des trajectoires de ces étranges créatures que sont les êtres humains, réels ou fictifs. Mais aussi par nécessité. Parce qu’il le faut. Comme une urgence vitale.

Ses premiers livres, il ne les a écrits que pour lui, si l’on peut dire. Ici un essai, là un récit ou une nouvelle historique. Dans son coin, sans chercher à les publier, à les faire connaître au public. Un reste de cette timidité ancienne, peut-être, qui ne l’a jamais tout à fait quitté. Mais plus sûrement encore un sentiment d’exigence lui soufflant qu’il n’était pas prêt.

Et puis, encouragé par divers professionnels de l’édition qui repèrent chez lui l’étoffe du romancier, il lance enfin sa « vraie » carrière d’auteur avec son cinquième ouvrage, Les Caves de Saint-Louis, que ne tardera pas à suivre un autre roman, Deux Garçons sans histoire, couronné par le Prix Maestro en 2016. C’est cet homme-là, Marc Desaubliaux, à la fois opiniâtre, discret et habité par le besoin presque douloureux d’écrire, qui signe chez Des Auteurs Des Livres un nouveau roman, produit d’une maturation à la fois longue, exigeante et profondément personnelle : Un Été anglais.

Conduit par un narrateur qui remonte à rebours le chemin de son passé lointain, à l’époque où il pénétrait tout juste dans l’âge adulte et ses mystères, le roman fait le récit de l’initiation amoureuse d’un jeune Français en Angleterre à la toute fin des années soixante. Trouble et fascination mêlés, car cette découverte charnelle s’effectue sous la conduite d’une femme épanouie de presque vingt-cinq ans l’aînée du jeune homme… L’une comme l’autre en seront marqués à jamais.

C’est une histoire à la fois pudique et sensuelle, menée avec un grand souci d’exactitude historique et de vraisemblance émotionnelle. Cette intrigue de bout en bout captivante, Marc Desaubliaux l’a voulue et conçue comme une échappée nostalgique, comme un voyage dans les coulisses de ses souvenirs personnels, voire intimes, auquel il convierait chacun(e) de ses lecteurs et lectrices individuellement.

Sincèrement épris d’une Angleterre délicate et subtile qui aujourd’hui a en partie disparu, il en brosse un portrait sensible et touchant. On en sort profondément ému(e), et reconnaissant(e) à l’écrivain qui a su ainsi, l’espace de quelques centaines de pages, partager avec sincérité son jardin secret.

Un été anglais
Les éditions Des auteurs, des livres
Site officiel de l’auteur : www.marc-desaubliaux.fr
Site de l’éditeur : www.desauteurs-deslivres.fr
16 euros – isbn : 978-2-9570999-3-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *